• Selon le Conseil Economique, Social et Environnemental, 48 % des jeunes issus de milieux ruraux font des études courtes, contre seulement 37 % des jeunes ayant évolué dans un milieu urbain ;
  • Seulement 33 à 36 % des enfants issus de la classe ouvrière appartiennent à la catégorie des cadres et des professions intermédiaires en Indre-et-Loire.  
Géographie de l’ascension sociale, France Stratégie, 2015

Nous pouvons donc en conclure que venir d’Indre-et-Loire peut représenter un frein à l’ascension sociale. 

Cela se traduit notamment par un accès réduit à des formations sélectives et considérées comme « prestigieuses ».

Les problèmes rencontrés par les lycéens :

  • Un accès défectueux à l’information, 
  • L’autocensure, 
  • Le frein économique.