30 adhérents 

  • Tous issus d’Indre-et-Loire,
  • Anciens élèves dans les divers lycées du territoire, privés et publics,
  • Nous avons poursuivi notre scolarité dans des cursus sélectifs.
  • Nous possédons tous des parcours différents (écoles de commerce, IEP, CPGE, écoles d’ingénieur, écoles de design…)

Mot de la présidente

J’ai d’abord été scolarisée dans ma petite école de campagne, à Beaumont-la-Ronce, un petit village que mêmes les tourangeaux ne connaissent qu’à peine. Ce n’est qu’à partir du collège que je suis arrivée en ville. Après avoir effectué mes années collèges au Christ Roi, j’ai intégré le lycée Vaucanson. J’y ai obtenu mon bac L avec succès, tout en préparant seule (et un peu au dernier moment) le concours de Sciences Po Paris. J’ai fini par intégrer le campus de Paris cette année. 
Préparer les concours l’année dernière, sans prépa et en comptant seulement sur l’aide de quelques professeurs, a été exténuant. De plus, personne n’avait d’information sur Sciences Po Paris et les attentes pour les concours. En vu de cette situation, j’étais sûre de vouloir ouvrir la porte à d’autres jeunes, si j’arrivais moi-même à franchir la porte de l’institution… Mais comment?
La création de l’association répond à un besoin urgent : agir pour plus d’égalité des chances, notamment dans notre département natal: l’Indre-et-Loire. Je suis convaincue que les jeunes de notre territoire ont beaucoup de ressources, beaucoup de grandes qualités à développer, si seulement ils prenaient conscience de leur potentiel.

Présentation des membres du bureau

  • Présentation du responsable du pôle événements

    Après un Bac S-SI au Lycée Vaucanson mon choix s’est tout de suite porté vers des écoles d’ingénieurs post-bac publiques et couvrants de très larges domaines car je ne savais pas encore dans quel domaine je voulais me spécialiser. C’est pourquoi l’INSA Lyon s’est très vite imposée comme la meilleure solution. J’ai eu la chance d’y être admis (askip c’est une des meilleures écoles d’ingénieurs post-bac de France!!) et j’ai pu suivre deux années de prépa intégrée en filière internationale (j’avais cours avec des personnes venant de toute l’Europe). Aujourd’hui je suis en 4e année dans la spécialité Génie Électrique, et j’ai pu réaliser un semestre de cours en Finlande à Helsinki et je suis actuellement en stage dans un gros bureau d’études à Tours pour 6 mois.

    Quand je regarde mon parcours je me rends compte que j’ai toujours pu faire exactement ce que je voulais car je ne me suis jamais posé la question si j’étais ou non capable d’y arriver ! Alors pourquoi pas toi ? 😉

    Benjamin
  • Présentation des membres du pôle partenariats économiques

    Après avoir passé mon baccalauréat avec le lycée Sainte Ursule en 2018, j’ai rejoint le double diplôme Sciences Po Paris-Columbia University à New York, cursus qui se déroule en deux ans à Paris puis deux ans à New York. Dès la classe de première, j’ai commencé à prendre des cours dans une prépa parisienne en parallèle du lycée à Tours pour m’aider à passer le concours de Sciences Po. Le décalage de niveau entre mon lycée tourangeau et la prépa en plein cœur du 7èmearrondissement m’avait tellement frappé qu’une fois à Sciences Po, j’ai tout de suite adhéré au projet de fonder De l’Indre-et-Loire aux Grandes Ecoles. Après avoir été secrétaire générale de l’association, me voilà désormais avec Téo au pôle partenariats économiques ! 

    Constance

    Bonjour à tous ! Je viens de Fondettes et j’ai fait mes 3 ans de lycée à Paul Louis Courier. Après mon bac j’ai fait 2 ans de prépa (MPSI et PSI) à Descartes. J’ai réussi à intégrer l’école des Mines d’Alès une école d’ingénieur généraliste. Je suis actuellement en deuxième année dans le département éco-conception des matériaux.

    Téo
  • Présentation des membres du bureau du pôle communication

    Salomé a grandi et fait son collège à Montlouis sur Loire, avant de poursuivre sa scolarité au lycée Jacques de Vaucanson en filière littéraire de spécialité théâtre. Après une année en sociologie-histoire à l’Unversité de Tours, elle a passé les concours des IEP et a intégré Sciences Po Grenoble.

    C’est après quatre années au collège de Ballan-Miré et trois au lycée Jean Monnet que Thomas poursuit son parcours d’études supérieures en bachelor à  Sciences Po Saint-Germain-en-Laye !  

    Ils ont tous les deux souhaité intégrer l’association pour lutter contre le manque d’information, d’aide et d’encouragement que connaissent les lycéen.es du territoire, qui se renforce selon les différentes situations. C’est donc tout naturellement qu’ils se sont tourné vers le pôle communication avec la volonté ferme de soutenir tout.e.s celles et ceux qui veulent se lancer dans une formation sélective de l’enseignement supérieur.

    Salomé
    Thomas
  • Présentation de la trésorière

    Issue du collège André Bauchant de Château-Renault, Juliette a poursuivi son parcours scolaire au lycée Vaucanson. Après avoir débuté son parcours post-bac au sein de la CPGE ENS D1 de Cachan doublée d’une licence 1 AES à La Sorbonne, elle a intégré la CPGE ENS D1 de Bordeaux en deuxième année tout en suivant une licence 2 de Droit à l’université de Bordeaux. Juliette occupe actuellement le poste de trésorière au sein de notre association.

    Attachée à son département d’origine, Juliette aimerait faire découvrir aux lycéen.ne.s d’Indre-et-Loire les différentes filières sélectives existantes. C’est pour cela qu’elle a choisi d’intégrer notre association en 2019. Selon elle, les lycéen.ne.s de province devraient être mieux accompagné.e.s dans leur démarche et avoir à disposition toutes les informations optimales nécessaires à propos de ces cursus. Il est important de lutter contre l’autocensure et de les aider à dédramatiser à propos de ces écoles très convoitées. Il ne faut jamais douter de ses propres capacités !

    Juliette

  • Présentation des secrétaires généraux

    Après avoir fait une filière littéraire au lycée Vaucanson à Tours, Charlène s’est dirigée vers une CPGE littéraire à Poitiers où elle a fait une année seulement. Elle s’est en effet par la suite réorientée en droit-langues à la fac de Tours. En vue de son parcours, cela lui tient à cœur d’aider les lycéens à mieux connaître les formations sélectives et les grandes écoles, et surtout de les encourager à oser.

    Charlène

    Mauran est né a Poitiers et y a vécu pendant 5 ans puis a déménagé en Italie ou il y continuera sa scolarité pendant 6 ans. En 2011 il rentre en France et s’installe a Tours. Il fera son collège a Ronsard et son Lycée a Vaucanson. Après un bac S SVT il intègre une prépa PCSI mais au bout d’un an décide d’abandonner cet voie pour un parcours plus atypique en rentrant a ArtFX, école d’art numérique en vu d’intégrer les studio d’effets spéciaux dans le cinéma. Mauran et Charlène ont décider d’intégré l’association en vue de leur parcours. Cela leur tenaient a cœur d’aider les lycéens à mieux connaître les formations sélectives et les grandes écoles, et surtout de les encourager à oser, mais aussi de faire en sortes que les lycéens puissent découvrir des formations peu connu qu’ils n’aurait peut être pas envisagées

    Mauran, à gauche

  • Présentation du vice-président

    Je viens d’une petite ville à côté de Tours (Monnaie) où j’ai suivi toute l’école primaire. Au collège, je suis donc arrivé dans la ville de Tours au Christ-Roi, puis j’ai intégré en seconde le lycée Sainte Ursule. Après 4 ans de lycée où j’ai tout d’abord suivi une première S puis une première et terminale L, j’ai décroché mon baccalauréat et je suis désormais en prépa Hypokhâgne (AL) depuis septembre 2019. Je suis cette formation de CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles) littéraire au lycée Descartes à Tours, pour une durée de 2 ans.

    Elias